Le salon biennal (tous les deux ans) de la HIFI, qui se tient à Arken, à Göteborg, est désormais le véritable moteur du secteur.

Le salon biennal (tous les deux ans) de la HIFI, qui se tient à Arken, à Göteborg, est désormais le véritable moteur du secteur.

mai 20, 2021 0 Par By Rouge Son

Les salons HIFI mondiaux

Pour la quatrième fois, Alingsås HiFi Consult a fait entendre ses cornes et a rassemblé la majorité des importateurs et des fabricants du marché suédois, et un nombre record d’exposants a pu être observé. Sound & Vision 2000 était le nom choisi pour l’événement de cette année, et il était approprié, car l’intégration du son et de l’image a atteint de nouveaux sommets.

Tendances et traditions

Les tendances de cette année étaient l’intégration de l’audio et de la vidéo et les nouveaux formats DVD-vidéo/audio et SACD. De nombreux exposants ont combiné et alterné les systèmes Hi-Fi et home cinéma avec de très bons résultats. La tendance par rapport au salon d’il y a deux ans était que plus d’exposants montraient des systèmes home cinéma et que la qualité sonore des systèmes plus abordables était meilleure. Les développements dans les supports sonores alternatifs DVD Audio et SACD ont été discrets et un peu hésitants, avec peu de démonstrations des nouveaux systèmes. Opus 3 et Jan-Eric Persson ont attiré le plus d’attention, en publiant le nouvel album d’Eric Bibb sur CD et SACD juste à temps pour le salon. À la même époque, Sony a sorti une machine SACD pour environ 9 000 SEK, sur laquelle vous pouvez également faire tourner vos vieux « disques compacts », faisant de ce système le concurrent le plus proche du DVD Audio. Le DVD en tant que tel a le grand avantage d’être le remplaçant évident de l’ancien système VHS, ce qui sera probablement suffisant à long terme pour décider de la bataille en faveur du DVD audio. Mais si l’industrie veut exploiter cette avance, elle devra obtenir des résultats bien meilleurs du côté audio du DVD que ceux qu’elle a pu montrer à Arken.

Des pièces bien enregistrées

Le fait que c’était la quatrième fois que la foire se tenait à Arken était évident au vu de tous les exposants qui s’étaient installés dans leurs salles au fil des ans. Olle Mårtensson de HiFi Consult, l’évêque d’Arken, donne toujours la priorité à la salle que l’exposant avait précédemment lors de la réservation pour le salon suivant, et beaucoup en profitent avec reconnaissance. En tant que visiteur de salon, il est clair que les exposants sont devenus de plus en plus habiles à maîtriser l’acoustique des salles au fil du temps, et c’est l’une des raisons pour lesquelles la qualité du son augmente à chaque salon. De nombreux exposants se donnent beaucoup de mal pour créer un son maximal et le processus de réglage peut souvent durer jusqu’au petit matin. Certains exposants avaient pris grand soin d’atténuer les salles et les réflexions, d’amortir les vibrations des équipements et des enceintes, et d’assurer une bonne séparation des câbles dans l’installation. Ce travail avait certainement porté ses fruits, et il y avait des pièces dont votre serviteur avait du mal à s’arracher. Malheureusement, d’autres exposants n’avaient pas apporté le même soin à leurs installations (il ne peut s’agir d’un manque de connaissances). Manquer l’occasion de montrer ce que l’équipement qu’ils vendent peut accomplir est très surprenant, et non moins surprenant quand, dans de nombreux cas, il s’agissait d’installations assez coûteuses. Serrez-vous, s’il vous plaît !

Arche bien remplie

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’Arche était pleine à craquer d’exposants (plus de 40 !) et l’équipe de rédaction, qui devait également  » défendre  » son propre stand contre l’assaut des amateurs de HiFi qui voulaient faire des achats et discuter du magazine, a eu des problèmes évidents pour se rendre auprès de tous les exposants. Samedi, l’Arche a englouti 3 000 visiteurs, ce qui a bien sûr ajouté à la congestion. Dimanche, le chiffre était d’environ 1 800, ce qui a donné plus d’espace pour voir/entendre les délices proposés.

Un son home cinéma bon marché mais de qualité

Par tradition, nous commençons toujours à Canton (la salle à côté de notre stand !) et là, nous avons eu droit à une démonstration convaincante du nouveau système surround « bon marché » avec ses cinq enceintes extrêmement minimales complétées par un sub. Nous savions que Canton a toujours été doué pour faire sortir un gros son d’une petite boîte, mais cela doit quand même être un record. Ils ont également fait la démonstration, dans une autre pièce, du grand système de home cinéma de Loewe, avec télévision. XL Fidelity a présenté pour la première fois les enceintes de la marque Vantage, conçues par Ingemar Gustavsson lui-même et fabriquées en Chine. Ingemar a produit une très large gamme d’enceintes pour répondre aux besoins de la HiFi et du home cinéma. Les prix sont très humains et le modèle « le plus cher », le sub actif VG-15A, coûte 6 500 SEK. La démo que nous avons reçue était très convaincante avec un son clair, ouvert et distinct. Compte tenu de son faible prix et de son design élégant, la série Vantage devrait trouver sa place dans de nombreux foyers (cinémas) suédois. XL Fidelity a également annoncé qu’elle mettait fin à son partenariat de distribution de quatre ans avec QLN, qui est maintenant passé sous le contrôle de Primare. Comme Audioactive à Växjö fait également partie de ce groupe primaire, la distribution de QLN sera assurée par eux.

Mélange béni à Noak

À l’intérieur de la salle Noak, géante et extrêmement haute de plafond, 17 exposants se battaient ensemble, ce qui rendait bien sûr impossible toute écoute sérieuse. Ici, tout le monde jouait joyeusement en même temps et c’était un mélange (peu) heureux de Star Wars, Terminator et d’une note de musique occasionnelle. Seul l’ASCAB de Mölndal avait intégré sa démo et nous avons eu droit à une démonstration rapide de ce que les enceintes de Polk peuvent faire avec le dernier film Star Wars. Nous ne pouvions pas nous détacher avant que le jeune Skywalker ait vaincu tous les « muppets » contre lesquels il faisait la course dans l’espace. JVC a présenté la plupart des nouveautés dont nous avons parlé dans le dernier numéro, mais nous avons également eu l’occasion de voir le magnifique téléviseur de 32 pouces 100 Hz, le av-32WL1, dans son « stand de luxe » futuriste. Le stand reflétait vraiment le fait que JVC est l’un des principaux fournisseurs. Juste à côté, nous avons trouvé NRG, qui importe la marque japonaise classique de hi-fi Nakamichi. Le fait de renouer avec Nakamichi, qui a été absent du marché suédois pendant un certain temps, réchauffe vraiment le cœur d’un vieil adepte de la HiFi en lui montrant les singeries des années 70. Aujourd’hui, Nakamichi propose une large gamme de produits HiFi normaux (avec le vieux design classique de Naka !), HiFi pour voitures et même une ligne qui s’adresse aux consommateurs soucieux du design. Ici, ils sont en concurrence avec B&O ; et Bose avec une ligne appelée SoundSpace qui est vraiment extrêmement et délicieusement conçue. De nombreuses possibilités de placement sur pied ou sur le mur contribuent à ce design particulier. Le SoundSpace 12, avec son unité principale carrée, ses deux lecteurs de CD et un lecteur de DVD, combiné au téléviseur plasma PDP-42, a vraiment laissé une impression durable. Cependant, les étiquettes de prix étaient trop longues et la tentation devra attendre des temps meilleurs sur le marché boursier.

La construction de logements est vivante

Chez Monacor, qui dispose d’une très large gamme d’électroniques et de kits de toutes sortes, nous avons écouté quelques systèmes très abordables pour HiFi et/ou ordinateur. Le système Challange, destiné à l’ordinateur, pour 1 300 £, y compris un petit sub, a produit un son étonnamment grand et puissant. Le prix comprend tout, sauf les caisses en bois, que vous devez payer et scier vous-même. C’est agréable de voir que le brassage à domicile est bien vivant après tout. Au Doco, nous avons trouvé des télécommandes programmables intéressantes de l’Autrichien Ruwido, qui seront bientôt dotées d’une commande vocale. Quand avez-vous parlé à votre télécommande pour la dernière fois ? OrtoConnex a présenté sa large gamme d’accessoires et de câbles. Bose a présenté son concept de systèmes bien conçus et conviviaux sous la forme de LifeStyle. JWS de Falkenberg a présenté sa large gamme de haut-parleurs fabriqués localement. HiFi Klubben était présent pour la première fois à Arken et a présenté sa gamme dans deux salles différentes. Vous pouvez lire plus d’informations sur l’actualité du club sur nos pages d’actualités. Sharp était également représenté à Noak et dans une autre salle avec son amplificateur numérique, et dans l’intimité de la salle, on a rapporté qu’il sonnait très bien. Nous n’avons jamais réussi à entrer en raison de l’affluence constante. AR Audio, qui s’est retrouvé au milieu de l’étage, présentait des enceintes de Tannoy et des appareils électroniques de Kenwood, dont une voiture équipée d’un système de navigation. Nous n’avons pas pu couvrir le stand d’Inter Connects et d’ESS, nous devrons donc y revenir dans nos pages d’actualités.

Haute performance dans neuf canaux

Dans la grande salle de réunion d’environ 160 places, nous avons trouvé Sennheiser, ainsi que le distributeur de Miller & Kreisel, AB Global, montrant ce qui peut être réalisé avec la technologie moderne du home cinéma, même dans une grande salle. Ici, sur un grand écran avec un projecteur Epson et deux écrans plus petits, diverses bandes-annonces de films pouvaient être visionnées. Ils ont joué sur un système M&K à 9 canaux ; pour environ 70 000 SEK, alimenté par le processeur Lexicon. On a vite compris que le dernier film Star Wars était suivi sur ce système, car le film et la musique ordinaire étaient reproduits avec une clarté et une autorité qui plaçaient cette combinaison très haut dans notre liste des dix meilleurs. Un autre distributeur qui figure également en bonne place sur notre liste est Steensen, qui représente Levinson. Dans leur salle, nous avons entendu le mono 436 de 350 watts, le premier étage 32, le convertisseur 360S, le transport 37 alimentant les enceintes Revel Studio sur le câblage MIT. Pour 750 000 dollars, vous pouvez exiger un son de très haute qualité, et c’est ce que nous avons obtenu. Chez Yamaha, nous avons pu découvrir la toute dernière technologie de home cinéma à sept canaux de la société. Une démonstration variée de dessins animés, de musique et (bien sûr) d’horreurs a montré ce que le DSP AX-1 alimenté par le lecteur DVD 796 et complété par des enceintes Mika tout autour peut réaliser. Le nouveau subwoofer de 800W à £7,000 a réussi à faire bouger la première rangée de jambes de pantalon ! Le système n’était pas parmi les plus chers du salon (un peu moins de 70 000 kr) et s’est avéré très performant dans sa gamme de prix.

Des légendes du jazz bien taillées chez Mårten

Mårten Design, de Göteborg, a fait un gros investissement en créant deux chambres côte à côte. Dans l’un d’eux, ils ont montré le grand modèle Miles avec l’électronique Advantage à l’avant et le câblage Harmonic Technology entre les deux. La petite salle présentait le petit frère Monk avec Advantage S100 et SAT CD-Fix en façade. Les configurations ont été admirablement ajustées et amorties par les pieds SD, ce qui a permis de montrer ces enceintes extrêmement performantes sous leur meilleur jour. Clair, propre et belle perspective sont les jugements de valeur que nous avons notés après la session d’écoute, qui était malheureusement bien trop courte. Dans la salle unique de PL Audio, nous avons pu écouter l’amplificateur intégré Lavardin IS sur les enceintes Focal JM Lab Micro Utopia à 39 000 £ la paire. Le transport des CD venait de California Audio Labs et ils ont utilisé des convertisseurs DA et des « boosters » de dCS sous la forme de Delius et Purcell. Dans de nombreuses salles, ils jouaient beaucoup trop bas, mais ici ils jouaient fort et sans aucun problème de flou ou de netteté. Nous avons obtenu une très bonne perspective tandis que le son était clair, net et « musical ». Apparemment, les théories de Lavardin sur la « distorsion de mémoire » dans les amplificateurs ne sont pas sans fondement, mais l’électronique numérique de dCS a certainement contribué à la qualité du son. L’autre salle du PL était constamment remplie, mais les rapports suggèrent des qualités similaires.

Oasis analogiques

Les platines étaient très rares au salon de cette année, mais l’une des exceptions était (bien sûr) Rauna, dirigée par la légende Bo Hansson. Ils ont récemment établi un partenariat avec Anatech (Analogue Technology) à Mörbylånga qui, à l’avenir, fabriquera et vendra les amplificateurs à tubes de Rauna. La gamme comprend le préamplificateur LA-2 avec RIAA à nuvistor et les étages de puissance Candela 30 et 50 avec la puissance de sortie correspondante. Lors de notre visite, la puissante musique d’orgue des productions Opus 3 de Bo Hansson a été servie par l’électronique incandescente de Rauna et le haut-parleur classique Tyr remanié. Le slogan de Rauna, « Analogue and tube, Music with glow », décrit bien l’expérience. Comme il se doit, Firma Ljudinspelning avec Jan-Eric Persson a fourni l’autre oasis analogique que nous avons trouvé. Jan-Eric a présenté sa première production SACD sur Opus 3, juste à temps pour la foire, sous la forme du dernier effort d’Eric Bibb « Just Like Love ». L’album est disponible à la fois en HDCD et en SACD, qui comprend également un CD parallèle. Vous pouvez donc lire le SACD sur votre lecteur CD ordinaire et récupérer les informations SACD lorsque vous achèterez un lecteur SACD à l’avenir. La société d’enregistrement sonore de Jan-Eric est également importateur de QUAD, et ici nous avons pu entendre la nouvelle série 99 et les nouveaux électrostatiques ESL 989. Jusqu’à tard dans la nuit, on a alterné SACD et vinyle et on s’est amusé comme des fous. La réédition des vieilles guitares à tubes classiques QUAD II/22, maintenant appelées Quad II-forty parce que la version rafraîchie produit 40 W, a été particulièrement chaleureuse.

L’âge d’or chinois

À l’Âge d’or, nous avons été servis par le superbe guide Patrik Klangerstedt, qui, avec son choix de musique un peu étrange et euphonique, nous a cloués en position d’écoute pendant si longtemps que nous avons ensuite dû établir de nouveaux records pour le couloir d’exposition de 100 m ! L’entreprise dorée de Bo Medin dispose désormais d’une gamme tellement large que nous n’avons pu écouter qu’une petite sélection. Nous avons commencé avec Clapton unplugged en vidéo sur des amplis home cinéma Sparks et des enceintes Swans Diva – tous en provenance de Chine et, d’après ce que nous avons pu entendre, à des prix très raisonnables. Dans le domaine de la HiFi, nous avons écouté des enceintes Golden Age Unity à 4 voies équipées d’éléments de Thiel & Partners et TC Sounds. 30 000 £ pour un kit sans boîte, ça peut sembler suintant mais ça sonnait bien. Le transistor Sparks Cayin avec le nouveau CD a placé la gamme en tête de notre liste. HiFi Direkt avait également une double gamme de produits. D’un côté, le Terminator II a poussé les biorécepteurs Sherwood et les enceintes Klipsch et de l’autre, la nouvelle Prodigy de Martin Logan a dû faire ses preuves sur la ligne rigide. Audioactive a présenté un spectacle à domicile très dansant avec un Irish foot stomp et un superbe Stomp. L’électronique Primares associée à la série 600 de QLN a capturé le pas, la danse et la musique de manière excellente. Septon a eu des problèmes avec le ventilateur du projecteur et notre écoute a été annulée. Ils ont présenté, entre autres, la nouvelle série d’enceintes Alpha d’Infinity avec six modèles où ils ont mis l’accent sur des cônes à éléments rigides et légers. « La pire image mais le meilleur son », tel est le qualificatif que Ljudtema a lui-même donné à sa salle. Ils n’ont pas eu l’image, mais le son via les enceintes Audiovector et la nouvelle électronique d’Arcam n’a pas transpiré, qu’il s’agisse de home cinéma ou de pur son à deux canaux.

DVD audio avec image fixe

Technics a pu faire la démonstration du DVD audio et, comme pour le SACD, il a laissé une impression durable. Le DVD étant aujourd’hui un support essentiellement visuel, il offre des images fixes pour accompagner la musique (si vous n’éteignez pas la télévision !) et Clair de Lune au clair de lune était bien sûr particulièrement atmosphérique. Deux lecteurs sont en préparation, l’un de Technics et l’autre de Panasonic, dans la gamme de prix 10-12 000 kr. Sony a proposé la gamme complète des nouveaux formats audio numériques. Le lecteur DVP-S900ES sera bientôt disponible pour 20 livres et il lit à la fois les SACD et les DVD ! Si le SACD est votre truc, le nouveau modèle SCD-XB940 à 9 000 kr est maintenant descendu dans la gamme de prix. Comme Canton, Pioneer a présenté des systèmes avec de petits haut-parleurs qui, en connexion surround, donnent un gros son, ainsi que le nouveau lecteur de DVD lourdement construit.

Plumes hantées dans la cave

L’agent HiFi avait imaginé deux salles passionnantes au sous-sol – une pour le cinéma et une pour la HiFi. Dans la salle de cinéma, le téléviseur au design cool de Colani, l’électronique Thule et les enceintes ALR Jordan trônaient tout autour. Nous avons été assez effrayés par les hantises riches en basses qui étaient exposées. La salle hi-fi de l’agent abritait également le Skilfingers avec son étagère bien garnie. Nous avons testé une étagère avec et sans ressorts et des enceintes ALR Jordan avec et sans subs. Un avantage clair et étonnamment grand pour les ressorts et le sub a été noté. Une étagère à ressorts séparée est arrivée à la maison pour être testée. Tonkraft s’est installé en bas, dans leur grande salle du sous-sol. Un système coûtant environ un million ( !), chapeauté par le géant Evidence de Dynaudio, a rempli l’espace d’un son corsé. L’amplification Classé et le CD EMC1 d’ElectroCompany alimentaient l’installation. Clou démonte ses câbles de la meilleure façon possible avec des ponts à tubes de Past et des enceintes Focal JM. Ici, les tubes et les haut-parleurs Focal ont chauffé. Larsen HiFi avec les enceintes Carlsson s’était également garé en sous-sol et les anciennes créations de l’ingénieur Carlsson se connectaient extrêmement bien à la salle. Avec les CD de Sony et l’électronique de GamuT, les choses ont vraiment basculé. MacAudio a montré que les platines Duals sont toujours bien vivantes et qu’ils ont des ventes régulières de ces platines classiques. L’agence pour les enceintes Heco est maintenant chez MacAudio et trois modèles sur pied ont suscité un intérêt général. L’Argon 70 pour 9 000 £, le Metron 1000 pour 19 000 £ et l’Anniversary pour 39 000 £ semblent être des options intéressantes dans leurs gammes de prix respectives.

Bon retour

Audionord avait deux chambres mais nous n’avons pu embarquer que dans l’une d’entre elles. Ici, on nous a montré ce que Krell peut faire avec l’enceinte de Wilson. La salle était un peu compliquée, mais après quelques réaménagements, nous avons trouvé un excellent emplacement au fond, où le système a vraiment donné toute sa mesure. Les hôtes du salon, HiFi Consult et Bladelius, disposaient d’une salle similaire, mais jusqu’au petit matin, à un volume légèrement inférieur, le système a montré ce dont il était capable. Bladelius CD-Fix avec le monobloc 250 drive QRS Neptunus avec de bons résultats. Audio Squad s’est également échauffé avec du matériel de la société britannique Tube Technology et le très performant Studio 20 SEC de Monitor Audio. Facteur de rotation élevé ! La société Gignos, nouvellement créée, a présenté ses câbles pour haut-parleurs et signaux. Les câbles sont coaxiaux 50 ohms dans différentes configurations terminées par des connecteurs WBT. Sur le matériel emprunté, le son est excellent et, comme le dit Gignos, ce n’est pas le câble qui doit sonner. Pour résumer les impressions de la foire d’Arken 2000, tout est positif. Un bon son, beaucoup d’espace et une gamme fantastique de produits à parcourir. Nous sommes tout à fait d’accord avec l’un des exposants danois qui a l’expérience de nombreux salons dans le monde entier : c’est le meilleur salon du son et de l’image des pays nordiques ! Nous attendons déjà avec impatience le mois de septembre 2002.

Les autres articles qui pourraient vous intéresser :

Casque d’écoute à annulation de bruit active  : Comment fonctionnent-ils et lesquels choisir ?

Câbles HDMI : Efficaces à distance ?

Supports muraux pour téléviseurs : Un guide sommaire