L’amplificateur : comment bien choisir son système de son ?

L’amplificateur : comment bien choisir son système de son ?

mai 16, 2021 0 Par By Rouge Son

Comment choisir l’amplificateur qui convient le mieux à vos besoins ?

Au cœur de chaque système de sonorisation se trouve le composant chargé de convertir l’électricité en son, un dispositif d’amplification. Cet article se concentre sur les amplificateurs et explique comment choisir celui qui convient le mieux à vos besoins (taille, puissance, etc.).

De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du choix d’un nouveau système de sonorisation, comme la taille, la portabilité, la consommation d’énergie, le budget et même l’esthétique (ou si vous voulez quelque chose de flashy ou de délicat). Cet article vous aidera à prendre ces décisions importantes en fonction de vos besoins particuliers.

Une recherche rapide en ligne pour « meilleur amplificateur » donnera des centaines de résultats. Bien qu’il existe un grand nombre d’amplificateurs de qualité, il peut être difficile de déterminer lequel est le meilleur pour vous. Cependant, tout dépend de vos besoins et de votre budget. Cet article ne vous dira pas lequel choisir, mais il vous expliquera les facteurs à prendre en compte lors du choix d’un amplificateur. Cet article est principalement axé sur les amplificateurs stéréo, mais il s’applique également aux subwoofers et autres amplificateurs qui produisent du son sur deux canaux ou pour des enceintes dotées de plus de deux haut-parleurs (c’est-à-dire des systèmes à composants à 4, 5 ou 7 voies).

amplificateur

La taille de l’amplificateur

La taille joue un rôle important dans le choix d’un amplificateur adapté à vos besoins. Par exemple, si vous avez besoin d’un système de sonorisation pour votre voiture, vous pouvez avoir des contraintes d’espace. En revanche, si vous cherchez à mettre en place un système home cinéma à part entière, il peut être intéressant d’investir dans un amplificateur plus puissant que ce qui est nécessaire pour une voiture. Dans la plupart des cas, si votre amplificateur est trop petit ou trop peu puissant pour le travail à accomplir, vous remarquerez rapidement des performances médiocres, telles que de la distorsion et un larsen des haut-parleurs et des subwoofers (communément appelé « hurlement »). La qualité du son est également importante. Si vous remarquez que les basses semblent boueuses et peu claires ou qu’elles sont dominées par les aigus, votre amplificateur est peut-être trop petit.

La taille d’une enceinte détermine la puissance dont elle a besoin pour être suffisamment puissante. En règle générale, toutes les enceintes ont une puissance nominale d’amplificateur qui ne doit pas être dépassée. Si vous utilisez deux paires d’enceintes et que vous disposez d’un amplificateur dont la puissance totale est supérieure à la puissance nominale combinée des enceintes, vous pouvez augmenter le volume sans craindre de l’endommager. La seule exception serait si l’une des paires d’enceintes a une puissance nominale différente de l’autre. Par exemple, une paire peut supporter 250 watts alors qu’une autre peut en supporter 400. Il ne s’agit pas d’une règle absolue, mais d’une ligne directrice générale que vous devriez suivre. Si vous n’êtes pas sûr des enceintes à acheter, demandez au vendeur ou consultez le manuel du produit pour plus d’informations.

amplificateur puissance

à lire aussi : Les 5 meilleurs Casque et écouteurs Bluetooth sans fil à réduction de bruit active de moins de 350 € !

La consommation électrique

Un autre facteur à prendre en compte est la consommation d’énergie. Les amplificateurs utilisent beaucoup d’énergie électrique et peuvent donc être assez coûteux en termes de consommation d’énergie. Toutefois, des technologies plus récentes, telles que la classe D, ont permis d’augmenter l’efficacité et de réduire le coût tout en conservant des capacités de performance élevées. Prenons par exemple la comparaison suivante : Un amplificateur traditionnel de classe AB a besoin de 1 500 watts juste pour démarrer. Une fois en marche, ce même amplificateur consomme 300 watts (le reste reste reste dans le circuit imprimé du système sous forme de chaleur). Un amplificateur de classe D peut ne consommer que 500 watts pour démarrer, puis, une fois en marche, il consommera moins de 100 watts. Les fabricants de haut-parleurs ont compris et produisent désormais des haut-parleurs plus efficaces. Il s’agit d’un autre avantage considérable de l’amplificateur de classe D ; il n’a pas besoin de beaucoup de courant pour produire du son, ce qui signifie que le haut-parleur peut reproduire le son avec moins de consommation d’énergie, ce qui permet d’avoir des haut-parleurs plus petits et plus légers. La contrepartie est que les amplificateurs de classe D seront plus chers que les amplificateurs traditionnels, mais à long terme, ils compenseront leur coût plus élevé par des économies d’énergie dues à une consommation d’énergie plus faible et une plus grande longévité du produit, car il y a moins de chaleur générée à l’intérieur de l’amplificateur.

puissance électrique

Conclusion pour choisir son système de son

En général, un subwoofer est le composant le moins puissant d’un système audio. La façon de déterminer la puissance dont vous avez besoin est de déterminer le nombre de watts dont votre subwoofer aura besoin. Ce chiffre se trouve sur la plupart des haut-parleurs de subwoofer ou peut être déterminé en faisant une petite recherche sur Internet. En règle générale, faites les calculs suivants : Si vous n’utilisez qu’un seul woofer, multipliez sa puissance RMS par 1,75, ce qui vous donnera sa puissance de crête en watts (pour tenir compte de la compression thermique). Prenez ce chiffre et ajoutez 25% pour la sécurité (pour tenir compte des changements environnementaux tels que la température).